L’Agence Française de Développement (AFD) signe son premier prêt avec la République d’Ouzbékistan en appui à son programme de modernisation de la gestion des déchets de la ville de Samarcande [ru] [uz]

Tachkent, le 19 décembre 2016. L’Agence Française de Développement (AFD) a signé le 19 décembre une convention de prêt de 23,5 M€ avec la République d’Ouzbékistan pour financer le projet de modernisation de la gestion des déchets solides de la ville de Samarcande. Ce financement s’accompagne d’une subvention de 8 M€ de l’Union européenne au titre de la Facilité d’Investissement pour l’Asie centrale (IFCA).

La cérémonie de signatures s’est tenue ce jour en présence du Ministre des Finances de la République d’Ouzbékistan, M. Batir Khodjaev, du Directeur Asie de l’AFD M. Pascal Pacaut, de Mme l’Ambassadeur de France en Ouzbékistan Violaine Billette de Villemeur, de M. Raphaël Jozan, responsable du bureau de l’AFD en Ouzbékistan, et du chef de la section de Coopération de la Délégation de l’Union européenne en Ouzbékistan, M. Ovidiu Mic.

Le projet vise à établir à l’échelle de la ville de Samarcande une gestion intégrée des déchets efficace et durable, en ligne avec les meilleures pratiques et standards internationaux. Ils couvrent des investissements sur l’ensemble du processus et de la filière, à la fois au niveau de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets (le projet inclut notamment la mise en place et la rénovation de 200 points de collecte, l’achat de 70 véhicules de collecte, la construction d’un centre de tri des déchets solides et d’un centre d’enfouissement technique, ainsi que des installations de traitement du biogaz issue de la décharge fonctionnant comme un bio-réacteur). Ils comprennent en outre des activités de formation et d’appuis institutionnels auprès de la municipalité de Samarcande et de l’entreprise municipale en charge de la collecte des déchets Maroqand Obod, ainsi que des actions de sensibilisation auprès de la population sur la gestion des déchets.

Le centre d’enfouissement technique prévu dans le cadre du projet fonctionnera comme un bio-réacteur, pour maximiser la production de biogaz, qui viendra alimenter en carburant les camions de collecte. Ce projet intégré constitue une première en Ouzbékistan et pour la région centrasiatique.

Ce projet marque la première intervention de l’AFD en Ouzbékistan en lien étroit avec l’Union européenne. Il fait suite à un accord entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République d’Ouzbékistan relatif à l’établissement et aux activités de l’AFD et de Proparco en Ouzbékistan, signé le 8 décembre à Hambourg par les ministres des Affaires étrangères français et ouzbek, M. Jean-Marc Ayrault et M. Abdulaziz Kamilov.

« La signature de ce projet avec la République d’Ouzbékistan est une excellente nouvelle. Elle marque la volonté de la France et de l’Ouzbékistan de renforcer leurs relations bilatérales, et ouvre la voie à de nouvelles coopérations avec l’AFD » a ajouté Mme Violaine Billette de Villemeur, Ambassadeur de France en Ouzbékistan.

A PROPOS DE

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique de développement définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 75 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2015, l’AFD a consacré 8,3 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

Dernière modification : 23/12/2016

Haut de page